Depuis la rentrée 2020, pour chaque formation de 2ème année d'études de santé (Médecine, Pharmacie, Maïeutique, Odontologie), la moitié des places est proposée aux étudiants inscrits au sein du Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS), et l'autre moitié à des étudiants issus de parcours de Licence avec option Santé (LAS). Les deux types de dispositifs sont présentés sur le site de l'UGA.

Licences à option santé (LAS)

Certains parcours de licence (L1, L2 ou L3) peuvent permettre d'accéder à une formation médicale. Pour cela, les étudiants doivent obligatoirement suivre une option santé, c'est-à-dire des enseignements qui correspondent à une partie des enseignements proposés en PASS (10 ECTS). L'inscription à cette option santé se fait par le biais d'une inscription à un Certificat d'Université porté par le site Santé de l'UGA (voir encadré ci-contre).

Pour les formations proposées par le DLST, les enseignements de l'option santé sont à suivre en plus des 60 ECTS du parcours de Licence. Les notes obtenues ne sont pas prises en compte pour la L1 ou la L2.

L'admission en 2ème année d'études de santé se fait en deux temps :

  • au printemps (voir les site Médatice et le site du DLST pour les informations actualisées), les candidats doivent s'inscrire pour les concours qui les intéressent (donc, choisir de 1 à 4 concours) ;
  • à la fin de l'année universitaire, tous les étudiants qui ont validé l'option santé (moyenne à l'année supérieure ou égale à 10) et obtenu une moyenne au 1er semestre de leur année de Licence (S1 ou S3) supérieure ou égale à un seuil défini par l'université sont déclarés admissibles ;
  • l'interclassement entre étudiants issus de différentes formations (les licences du DLST, mais aussi STAPS, Droit, Economie, Psychologie, ...) se fait via le calcul pour chaque étudiant d'une note appelée note centrée réduite, égale à [moyenne au semestre de l'étudiant - moyenne au semestre de tous les étudiants de la formation] / écart-type pour la formation, ce qui permet de comparer des parcours dont les méthodes d'évaluation peuvent être très différentes ;
  • pour chacune des 4 formations de santé, la moitié des places accessibles aux étudiants de LAS1 ou de LAS2/LAS3 est attribuée directement aux étudiants admissibles les mieux classés ;
  • les autres candidats admissibles doivent passer des épreuves du 2ème groupe, soit un écrit de SHS et deux entretiens avec au moins deux examinateurs, à l'issue desquelles sont attribuées l'autre moitié des places en 2ème année de santé.
Les étudiants qui ne sont pas admis dans l'une des formations concernées peuvent retenter leur chance une deuxième fois (sauf s'ils ont déjà candidaté une fois, via une LAS ou via le PASS), sous réserve d'avoir validé au moins 60 ECTS supplémentaires lors de la seconde candidature.

Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS)

Les étudiants inscrits en PASS suivent, en plus des enseignements spécifiques du parcours, une mineure disciplinaire, c'est-à-dire des enseignements qui correspondent à une ou plusieurs licences de l'université. Les étudiants qui ne sont pas admis dans une formation médicale à l'issue de l'année de PASS, mais qui ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10 à la PASS et validé la mineure disciplinaire peuvent être admis dans la (l'une des) L2 qui correspond(ent) à cette mineure. Pour pouvoir poursuivre ses études en L2 au DLST, il faut choisir la mineure sciences. La candidature se fait via l'application eCandidat, grâce à une campagne de recrutement spécifique aux PASS, après la publication des résultats de l'année.

Si le redoublement en PASS n'est pas autorisé, il est cependant possible de candidater une deuxième fois pour une formation de santé, à condition d'avoir validé au moins 60 ECTS supplémentaires, c.à.d. soit à la suite de l'année de L2, soit après celle de L3 :

  • si l'étudiant a validé la PASS, il candidate à partir du parcours de L2 dans lequel il a été admis, mais n'a pas besoin de suivre les enseignements de l'option santé, dont le contenu correspond à une partie des enseignements suivis en PASS (il est également possible d'attendre l'année de L3 avant de candidater à nouveau) ;
  • si l'étudiant n'a pas validé la PASS, il lui faut s'inscrire en L1 et suivre les enseignements de l'option santé
    • soit en L1, sachant que, pour la 2ème tentative d'accès à une formation de santé, cela ne pourra pas se faire cette année là,
    • soit en L2 (ou L3), c.à.d. l'année ou l'étudiant tentera une 2ème fois d'accéder à une formation de santé.
Les modalités d'admissibilité et d'admission après une L2 ou une L3 sont les mêmes que celles évoquées plus haut pour les LAS.