Votre projet devra être préparé un an à l'avance, soit à l'automne 2017 pour un départ dans l'année universitaire 2018-2019.

Tous les projets d'échange doivent être soumis pour validation à l'UFR qui organise l'année de L3 : le correspondant Relations Internationales du DLST peut vous aider et vous conseiller, mais la décision finale reviendra à son homologue de l'UFR concernée par votre parcours.

Pour certaines destinations l'UGA et les université partenaires se réservent la possibilité de sélectionner les meilleurs projets.

Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter et prendre rendez vous avec le correspondant Relations Internationales pour le DLST : dlst-relint@univ-grenoble-alpes.fr.

Votre projet d'études

Quel est votre projet d'études en L3 ? Avant toute chose, prenez :

  • connaissance du programme des cours dispensés dans la mention de L3 qui vous intéresse à l'UGA
  • contact avec le correspondant Relations Internationales de l'UFR dont dépend le L3 dans lequel vous souhaitez être inscrit au cours de votre année à l'étranger, afin qu'il vous fasse part de ses attentes quant à votre programme d'études (identique à celui de l'UGA ? très semblable ? semblable avec un certain degré de liberté dans les matières étudiées ? ...)


Votre projet d'échange

Réfléchissez aux destinations qui vous intéressent et à vos motivations pour cet échange.


Choisir une université d'échange

L'université d'accueil doit faire partie d'un programme d'échange avec l'UGA. Il vous faut prendre connaissance des accords d'échanges existant entre l'UGA et les universités partenaires. Une liste des universités partenaires est fournie par le service des relations internationales de l'UGA.

  • Partir en Europe (ERASMUS +) : Chaque UFR possède des accords avec plusieurs universités européennes. La liste des accords ERASMUS est fournie par le service des relations internationales de l'UGA.
  • Partir hors d'Europe : Voici une liste de programmes hors Europe de l'UGA. Les programmes communs à tout l'UGA sont sélectifs et un entretien individuel peut être organisé au début du mois de décembre pour tous les candidats à certaines destinations (Ontario, Amérique du Nord...).Attention, pour ces programmes sélectifs certaines universités partenaires se réservent le droit de choisir les candidats. Pour connaitre les conditions spécifiques de ces échanges téléchargez cette liste des programmes communs.
  • BCI (Bureau de Coopération Interuniversitaire de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec)
  • ORA (Ontario-Rhône-Alpes) : 3 choix d'université à indiquer obligatoirement en évitant de choisir les universités les plus renommées au risque de n'être retenu sur aucune
  • TASSEP (TransAtlantic Science Sudent Exchange Program) : 3 choix d'université à indiquer obligatoirement dont 1 canadienne
  • ISEP (International Student Exchange Program)
  • Un accord de coopération entre Tomsk Polytechnic university (Russie) et l'UGA est ouvert aux étudiants de Chimie, Nanosciences, Informatique, APS et Géosciences.

 

Constituer un dossier de candidature

Vous pouvez télécharger le dossier de candidature.

Vous devrez préparer un dossier par destination, avec un maximum de 3 programmes et 3 destinations par programme. Pour chaque destination nous vous demandons d' imprimer le dossier en format A3 (de façon à ce que les pièces jointes soient glissées à l'intérieur) !

 

Critères de sélection des candidats

La sélection se fait essentiellement sur critères académiques. Il est donc indispensable de valider votre année L2 en première session. Par ailleurs, vous devez montrer la pertinence de votre projet d'étude ou professionnel ainsi que vos compétences linguistiques.

 

Construire un programme académique de cours

Pour chaque université d'accueil envisagée, vous devez définir un programme académique de cours : plusieurs cours de fin de licence (bachelor), pour un total de 60 ECTS ou équivalent (certains pays utilisent d'autres systèmes pour ldéterminer le volume de travail). Vous pouvez prendre connaissance (sur le web) des offres de cours dans les universités d'accueil qui vous permettraient d'avoir une équivalence de votre année de Licence L3.

Ces programmes de cours doivent être acceptés et validés pour équivalence par le responsable RI de la composante dont dépend le L3 dans lequel vous souhaitez être inscrit au cours de votre année à l'étranger, et éventuellement le responsable de filière de L3. Cet (ces) enseignant(s)-chercheur(s) vérifiera que votre projet est cohérent. Si vous visez une inscription dans une filière de licence pluridisciplinaire, contactez l'UFR qui gère l'année de L3 dans la mention que vous voulez valider.

Attention les programmes détaillés de cours doivent être validés dès le mois de novembre pour les programmes spécifiques et début février pour le programme Erasmus !
 

Votre lettre de motivation

Vous devrez préparer un CV et une lettre de motivation pour chaque destination, en français et dans la langue des cours de la destination de votre choix. L'Espace Orientation et Insertion Professionnelle (DOIP), situé au 1er étage du Bâtiment Pierre Mendès-France, organise des permanences pour relire des lettres et des CV. Anne Milet, professeure de Chimie, a rédigé d'excellents conseils pratiques : elle vous invite à visiter son site.

 

Préparer le TOEFL ou l'IELTS

L'examen du TOEFL ou de l'IELTS peut être exigé pour certaines destinations anglophones (Amérique du Nord ou Asie notamment). Pour valider votre candidature, les résultats des tests d'anglais doivent parvenir au services des relations internationales au mois de janvier.

Le service des langues propose aux étudiants de L2 une préparation de l'IELTS dans le cadre de l'enseignement d'anglais. Une session d'examen de l'IELTS (écrit et oraux) devrait être organisée en décembre à Grenoble.

Des sessions d'examens du TOEFL sont organisées à Grenoble par l'UPMF. Attention, le nombre de candidats aux sessions d'examen est limité et il faut prévoir votre inscription à l'avance.
 

Bourses et aides financières

Une aide financière est proposée à une majorité d'étudiants en échange pour compenser le surcoût d'une année à l'étranger. Les candidatures pour les bourses d'aide à la mobilité ne seront examinées qu'après acceptation et sélection de votre dossier au printemps.

Le ministère subventionne par ailleurs des bourses de mobilité pour les boursiers sur critères sociaux.