Plein Air et Culture

Designers : Pierre LAMBERT et Annabelle JUNG

Date : du 24 janvier 2022 au 24 juin 2022
 

17 participants :

  • 9 étudiant.e.s en licence 1 de Sciences et Design
  • 4 étudiant.e.s en licence 2 de Sciences et Design
  • 4 étudiant.e.s en licence 3 de Sciences et Design

Objectifs pédagogiques et contenu :

Mettre en œuvre les différentes phases d’un projet de design.

Appréhender les besoins du partenaire le Groupement des Campeurs Universitaires et mettre en place des solutions en mobilisant les outils du/de la designer.

Rendre lisible des propositions parfois tangibles (dessins, maquettes, schémas techniques, matériaux...), parfois intangibles (scénario d'usages, story-boards, animations, vidéos...)

Exercice de réflexion globale sur la dynamique d'innovation et de design dans le contexte particulier du camping associatif. Cette réflexion se fera de manière globale et transversale, en prenant en compte :

  • une analyse fine de la pratique du camping aujourd'hui et la relation aux loisirs (cf biblio Olivier SIROST - chercheur en sciences sociales, spécialiste du camping et des représentations corps-nature) ;
  • le regain d'intérêt pour les destinations de vacances en France, plus proches de chez soi ;
  • l'émergence des pratiques "slow", des modes de vie minimalistes, de la relation à la nature,...
  • la compréhension du système de gouvernance et d'auto-gestion du GCU (cf l’ouvrage de Martine Lefeuvre-Déotte, “les campeurs de la république” aka “la bible du GCU”...) ;
  • l’observation et l'enquête auprès des campeur.euse.s, délégué.e.s de terrain, partenaires membres du bureau, des besoins et problématiques concrètes auxquelles est confrontée l’institution ;
  • les ambitions et les enjeux stratégiques de croissance du GCU.

Résultats

A la fin du semestre, les étudiant.e.s de L3 ont travaillé sur la communication des neuf projets présentés, sous différentes formes :

  • une exposition de 10 posters format A1, imprimés sur bâches et mis en place en extérieur sur le terrain de camping d’Aiguebelette, sur des supports fabriqués par les étudiant.e.s (dispositifs légers « tasseaux-cordes ») ;
  • un article (2 pages) qui sera publié dans la prochaine revue du GCU Plein Air et Culture ;
  • un site web auquel vous pouvez accéder en suivant le lien suivant : https://projetpleinairetculture.wordpress.com/
Publié le  1 juillet 2022
Mis à jour le 1 juillet 2022